Histoire du shim sham

Le Shim Sham préface


leonard reed et willie bryantA l’origine, le Shim Sham relève d’un pas traditionnel de claquettes venant de la communauté noire américaine. Ensuite, on a donné le nom de Shim Sham à un petit enchainement de 32 mesures. Cette routine, provenant à la base des claquettes, sera reprise par de nombreux danseurs de swing et de lindy hop qui, à leur tour, l’adapteront et créeront de nouvelles variations comme le Al and Leon’s Shim Sham, le Dean Collins Shim Sham ou plus récemment le Slip Slop Shim Sham, créé par les Ninjammerz. Aujourd’hui, la plupart des danseurs de swing connaissent au moins la version simplifiée du Shim Sham, et cette danse se pratique partout dans le monde.

Histoire du Shim Sham

connie-inn-salle-spectacle
D’après la légende, l'enchaînement de Shim-Sham aurait vu le jour en 1931 au Connie's Inn à NEW-YORK, un dîner-spectacle tenu par l'infatigable Connie IMMERMAN, alors très en vogue à Harlem.
La direction de cet établissement était entièrement composée de blancs, comme celle du réputé Cotton Club. Le spectacle était interprété par des artistes noirs pour le plaisir d'une clientèle presque uniquement blanche, qui venait là pour siroter du mauvais gin servi dans des tasses à thé, tout en se délectant du spectacle considéré alors comme très "exotique". Un chorus femmes et hommes ainsi que diverses attractions, notamment des danseurs de claquettes, composaient le spectacle. Un autre divertissement du club était de proposer des serveurs ayant des bases de chant et de danse et qui participaient à différents numéros du spectacle ainsi qu’au grand final, où une chorégraphie adéquate était recherchée. Un jour, un des artistes membre de la troupe se rappela d'un chouette enchaînement. Celui-ci était court et aisé. Il avait d’abord été présenté sous le nom de "Goofus" par un trio de danseurs. Ensuite, on le simplifia encore et cet enchaînement devint la base du Shim-Sham.
La naissance du Shim Sham est attribuée aux danseurs de claquettes  Willie Bryant et Leonard Reed. En plus de la version claquette, il existe d’autres versions du Shim Sham : on peut citer celles chorégraphiées par Dean Collins , Leon James  (le Savoy Shim Sham) ou Frankie Manning .

Frankie Manning Shim Sham Al Minns & Leon James Shim Sham
Dean Collins Shim Sham Ninjammerz Shim Sham
Logo Easy Swing

Plan d'accès

© EASY SWING Tous droits réservés